Le poème de la maison

Louis Mercier, né en 1870 à Coutouvre, extrait de "Le poème de la maison".

 Comme les yeux des mortels demeurent beaux longtemps

Et gardent un éclat de jeunesse vivace

Jusque dans un visage outragé par les ans

Les fenêtres que la maison a dans sa face

Rayonnent d’un éclat encore lumineux.

Elles ont moins vieilli que le toit et la porte ;

Et comme les humains reçoivent par leurs yeux

Le don riche et sacré que la lumière apporte,

Réfléchissant en eux l’ondoyant univers

Et tous les chatoiements que la vie a sur elle,

La maison par ses yeux de même a découvert

L’abondante beauté que le monde révèle.

   Les travaux, c'est maintenant !

Contact   |    Plan du site   |    Mentions légales   |   


Technologie e-Keyleo

JPM
Rue de la Croix Sotton - 42460 COUTOUVRE
Tel : 04 77 66 23 31
Fax : 04 77 66 25 25
contact@jpmondiere.com